gms | German Medical Science

91. Jahrestagung der Vereinigung Südwestdeutscher Hals-Nasen-Ohrenärzte
13ème Rencontre Régional d'ORL Saar-Lor-Lux

28. - 29.09.2007, Kaiserslautern

Utilisation du Platelet Rich Fibrin (PRF) dans le traitement de l'ostéochimionécrose des maxillaires (OCNM) liée aux biphosphonates (BP)

Meeting Abstract

  • corresponding author P. Mouret - Metz
  • H. Moizan - Metz
  • A. Sourdot - Nancy
  • E. Gérard - Metz
  • B. Montinet - Metz

Vereinigung Südwestdeutscher Hals-Nasen-Ohrenärzte. 91. Jahrestagung der Vereinigung Südwestdeutscher Hals-Nasen-Ohrenärzte, 13ème Rencontre Régional d'ORL Saar-Lor-Lux. Kaiserslautern, 28.-29.09.2007. Düsseldorf: German Medical Science GMS Publishing House; 2007. Doc07hnosw18

Die elektronische Version dieses Artikels ist vollständig und ist verfügbar unter: http://www.egms.de/de/meetings/hnosw2007/07hnosw18.shtml

Veröffentlicht: 27. November 2007

© 2007 Mouret et al.
Dieser Artikel ist ein Open Access-Artikel und steht unter den Creative Commons Lizenzbedingungen (http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.de). Er darf vervielf&aauml;ltigt, verbreitet und &oauml;ffentlich zug&aauml;nglich gemacht werden, vorausgesetzt dass Autor und Quelle genannt werden.


Gliederung

Text

Les BP sont impliqués dans l'OCNM depuis 2004. Sa pathogénie reste inconnue (localisation, délai d'apparition).

Nous présentons une patiente traitée pour récidive métastatique d'un carcinome utérin par une polychimiothérapie jusqu'en mai 2005. Une hypercalcémie maligne fait administrer des BP. En juillet 2006 la patiente présente des douleurs mandibulaires corrélées à une parodontopathie des molaires mandibulaires droites et à une cellulite génienne. L'orthopantomogramme montre une ostéolyse périapicale. Après antibiothérapie et extractions dentaires, l'absence de cicatrisation conduit à une séquestrectomie et au diagnostic d'OCNM surinfectée. L'évolution défavorable impose une mandibulectomie partielle avec antibiothérapie périopératoire. La perte de substance est comblée par du PRF.

A ce jour, l'évolution postopératoire reste favorable sur les plans clinique et radiologique.

Ces résultats préliminaires demandent une validation par inclusion de nouveaux cas et recul supplémentaire.